Pssstopédia!

Cool!

Pssstopedia est un projet ludique, éducatif et historique. L’idée derrière le projet c’est de créer une référence socio-historique à propos de la culture internet au Québec. Ses acteurs, URLs, sa mémétique, quelques projets cultes, ses ratés, ses succès, ses trolls (non!!!) et le plaisir d’avoir connu ou de reconnaître ce qui s’est passé entre la version 0.1 à 2.0 à… maintenant.

C’est maintenant ouvert aux contributions, lâchez vous lousse!

One thought on “Pssstopédia!

  • 2010/03/05 at 18:21
    Permalink

    Bonjour Sylvain,

    J’adore ton idée, j’espere qu’elle permettra d’en inspirer plus d’un. Nous pouvons etre fiers des pionniers quebecois du web qui ont souvent été des innovateurs de classe mondiale. Malheureusement le gouvernement ne suivait pas apres le départ de Mr Parizeau. (D’ailleur, ils n’ont toujours pas tout compris…)

    1995:
    ***premiere librairie transactionelle en ligne (1 an avant amazon, 5 ans avant Archambault); la premiere libraire virtuelle était Hélene Chassé
    ***premiere utilisation d’une base de donnée en ligne (Oracle)
    en plus de gérer les panniers d’achat elle permettait de monitorer un systeme de referencement payant (la commande express)
    qui était en fait le premier programme de partage des % de marge avec les sites référrants
    premier site dynamique generé par base de donnée
    ***premiere entrevue d’un ministre en ligne
    ***premier site web d’un téléthon (Rech Maladies Infantilles, 5 déc 1995) Le premier donateur fut un Mr. de 50 ans de Repentigny qui a demandé à son gendre de donner $50 par internet (car c’était la voix de l’avenir)

    1996 le site des 10 ans de Musiqueplus est transactionnel et 30% des marges de vente qu’il peut générer sont partagés avec MusiquePlus

    95-98
    Impossible de ne pas mentionner l’impact des initiatives de Cossette interactif et de son client Bell. Cette équipe pluridisciplinnaire est a l’orgine de multiples premieres; concepts et facons de faire dont certainnes sont encore en usage. En plus Bell était le premier à s’impliquer avec de vrais budgets.

    Par exemple, fin Mars 1997, les budgets médias commis sur mes projets par l’achetteur Beat Richert dépassaient à eux seuls tout le marché de la pub au Québec en 1996. sans mentionner que pour les J.O. de Nagano le systeme de courriel sur mesure programmé par Miguel Zaera pour Bell a traité 80,000 courriels tandis que IBM World avec un budget de 15 millions en traitait un total de 350,000. Cet exemple pour moi revele la performance de la symbiose des talents en technologie et en communication.

    1998, premiere: on voit un “costume-cravatte” aux boomerangs… .-)

    Yen a plein d’autre (i.e. 2003 premier réseau de webstream canadien est fait ici…) Mais bref, il faudrait un cadre un peu plus formel (voir une simple Lignede Temps avec qlq categories) pour bien y insérer les perles de notre histoire web et rendre ainsi hommage aux pionniers qui ont défrichés notre présent virtuel et dont les faits d’arme peuvent encore servir en inspirant les nouveaux acteurs à aller au bout de leurs reves.

    Merci pour ton initiative Sylvain et au plaisir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *