Entrevue (complète) Montréal Centre-Ville

Voici la version complète (copiée-collée de mon historique de conversation par messagerie instantanée), assez différente de la version finale publiée (je suis plus cynique et nuancé que dans la version optimiste et rose bonbon publiée par le magazine)… J’ai corrigé quelques fautes d’orthographes (mais pas toutes) et ajouté quelques hyperliens.

2:22 PM moi: Bonjour!
2:23 PM journaliste (Geneviève Pettersen): Bonjour
2:24 PM journaliste: ok
Donc je vous explique le truc
On fait un dossier sur le Montréal branché
2:25 PM Nous aurons 5 portraits de montréalais qui, selon nous, sont des influenceurs niveau web
Nous avons : Michelle Blanc, Kim Vallée, Mitch Joel, Dominic Arpin et vous 🙂
2:26 PM moi: Tu peux me tutoyer…
journaliste: Les portraits seront dissiminés dans l’article
ok pour le tu, c’est une habitude de bonne soeur, j’ai trop fréquenté les écoles de bonnes soeurs, lol, Ok alors on commence
moi: Ok, J’suis prêt
2:27 PM journaliste: J’aimerais que tu me raconte ton premier contact avec internet….te rappelles-tu LA première fois ou tu t’es assis devant ton écran et que tu as découvert ce truc bizarre qu’était à l’époque internet?
moi: en fait, j’ai découvert les réseau d’ordinateur avant internet
mon cousin avait accès à un BBS, un “bulletin board system”
2:29 PM c’était avec un Commodore 64 je crois
journaliste: wow
moi: Quelque part au milieu des années 80
2:30 PM Ensuite, plusieurs années plus tard, je crois que c’était en 1993 ou 1994, j’allais à une école spécialisée en infographie (ICARI) et il y avait des ordinateurs UNIX, des Silicon Graphics qui avait MOSAIC, le premier fureteur web.
2:31 PM Je me souviens de retaper à la main les très longues addresses que je trouvais dans le magazine Wired
2:43 PM je voulais savoir comment éait né cette passion du web chez toi
2:44 PM moi: Donc, avant d’avoir la passion du web, j’ai toujours été passionné de technologie. Quand j’étais plus jeune, j’étais vraiment nerd…
journaliste: geek?
moi: Geek ça existait pas dans les années 80s.
Je suis né en 72, j’étais ado dans les années 80s
2:45 PM Donc au début de l’ère des ordinateurs personnel. Mon père était programmeur pour Téléglobe. Je me souviens d’avoir été visiter les grandes salles d’ordinateurs IBM, ça remplissait des pièces avec des grosses bobines de ruban pour stocker les données ça me fascinait
2:46 PM Mon premier ordinateur a été un clone d’Apple IIe
Donc je suis tombé dedans quand j’étais petit
2:47 PM journaliste: ok
moi: je raconte ça dans l’intro de mon chapitre dans “pourquoi bloguer” en tout cas, la partie plus intéressante
journaliste: parle moi de ce qe tu fais, quels sont tes accomplissements et des pojets à venir
moi: oui ok, on va rester au présent
2:48 PM ce que je voulais dire, pour faire la transition, c’est que ce qui me fascine ce sont les humains, la communication, la société et que les réseaux et le web, c’est un moyen pour les connecter entre eux pas une fin en soi, même si j’en suis en “expert”.
2:49 PM Présentement, je travaille sur Needium une plate-forme qui mets en conversation des gens qui expriment des besoins dans les médias sociaux avec des marchands qui peuvent les aider (détails à http://needium.com/fr)
2:50 PM http://needium.com/fr/video/ pour un petit vidéo d’une minute
journaliste: ok
moi: c’est ma compagnie, on l’a démarrée il y a presque 5 ans, maintenant 16 employés, je suis pas mal fier de ça, d’un autre côté, plus personnel
2:51 PM je réfléchis présentement et je prépare des projets pour la mobilisation sociale, j’ai commencé à m’impliquer plus au niveau de l’action citoyenne, même de la politique
2:52 PM journaliste: que penses-tu du printemps arabe ? au niveau des médias sociaux on s’entend.
 moi: il y a une rupture importante dans la société et la génération X et Y, natifs du numériques, doivent faire bouger les choses
2:53 PM Je pense que le printemps arabe est un avant goût de se qui va se passer partout dans le monde au cours des 5-10 prochaines années, en Amérique et en Europe aussi
journaliste: donc tu crois au web social? c’est une perspectve intéressante
2:54 PM moi: avec l’ubiquiété des réseau, la culture open source, cette génération ne va pas tolérer les magouilles, les secrets, les cachettes et les “crosses” institutionnalisées, je crois que l’humain est social et que le web nous rapproche, en fait, peut nous rapprocher. Je crois que la société en réseau, celle du 21ième siècle de l’ère de l’information, sera très différente de l’ère industrielle.
2:55 PM On est en plein milieu d’un changement de 20-30 ans entre les deux, c’est fascinant
journaliste: que penses-tu des Montréalais sur le web? penses-tu qu’à montréal, on a un e web quise démarque?
moi: Il faut lire Michel Cartier à ce sujet. Curieusement, non. Je ne pense pas que Montréal se démarque.
2:56 PM Je pense qu’on est 18-36 mois en retard sur le “cutting edge” à Montréal
journaliste: on a une culture web qui se démarque je veux dire
moi: peut-être à cause de notre petite bulle socio-culturelle, la société Québécoise à ses médias assez locaux
2:57 PM Non, je ne crois pas vraiment. Je pense que les penseurs web et technos d’ici ne sont pas reconnus à leur juste valeur nul n’est prophète en son pays
journaliste: Il y a par contre des initiatives motréalaises qui se démarquent?
moi: avec la globalisation et la mondialisation, la compétition, c’est le monde. Je pense qu’il y a des individus qui se démarquent
2:58 PM je pense qu’on commence à voir l’émergence de certains mouvements qui sont locaux mais internationaux d’esprit
 comme le festival du startup de Montréal cet été ou plus de 50% des participants étaient de l’extérieur de Montréal
2:59 PM Je pense que ce qui se fait à la SAT ou à la Maison Notman est très intéressant, mais n’a pas encore eu de répercussion sur le web
journaliste: et ONF ?
moi: Je cherche encore le Arcade Fire du web à Montréal. On ne l’a pas trouvé.
journaliste: lol
moi: Il faut comprendre qu’on a eu de grands succès en technologie et logiciels, comme SoftImage en 3D dans les années 90
3:00 PM journaliste: on est connu pour les jeux vidéos en tout cas
moi: Oui, mais pas encore vraiment pour les jeux vidéos sur le web
journaliste: ouais
moi: Ça s’est passé ailleurs, en Californie
Avant de faire la révolution numérique, ça prends la culture qui va avec
3:01 PM journaliste: te qualifies-tu d’entrepreneur techno ou c’est un terme que tu n’utilises pas?
moi: Oui, je suis un entrepreneur techno, tout à fait.
J’aime construire et réaliser des projets, des produits qui ne seraient pas possible sans la technologie
3:02 PM Il y a des années d’innovation devant nous, pas juste le web
journaliste: ok, j’ai assez de jus pour pondre mon truc
moi: Entre autre avec l’arrivée des senseurs connectés http://www.quartierdesspectacles.com/2011/06/entrevue-5-sylvain-carle/ pour un peu plus là dessus
journaliste: veux-tu ajouter quelque chose?
moi: Oui, une dernière chose
3:03 PM Même si je suis un entrepreneur et que je m’intéresse aux affaires, je considère que j’ai juste une mineure en capitalisme, mais une majeur en socialisme (conceptuellement).
Mes plus grands projets et aspirations sont sociales et humanitaires.
3:04 PM C’est de plus en plus vers ça que je veux me tourner. Et innover dans ces domaines. La société d’aujourd’hui en a bien besoin.
journaliste: c’est noté. C’est intéressant comme potionnement et surtout différent
moi: 🙂 Merci.
journaliste: merci pour ton temps et désolée pour es problème techniques
3:05 PM moi: Ça arrive tout le temps, faut pas s’en faire
Quand est-ce que ça sera publié?
Est-ce que ça sera disponible sur le web?
3:06 PM journaliste: on va t’envoyer des copies imprimées
moi: parfait merci. je vais le publier sur mon blogue aussi
journaliste: cool, merci
moi: du moins en extrait
journaliste: ok alors bonne journée (…) merci à toi encore
3:07 PM moi: plaisir
a+

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *