Twitter, réseaux sociaux, télé, internet, catholicisme, papesse et cluetrain

Hier il y avait une émission sur VOX avec comme sujet “est-ce qu’internet rends twit”… ça parlait de Twitter et de réseaux sociaux. C’était presqu’intéressant. Mais ça manquait un peu de profondeur, de Martin Lessard, Bruno Boutot et Sébastien Provencher… ce à quoi Martin à répondu:

Picture 18.png

Et j’ai trouvé que c’était encore mieux comme ça, d’avoir la discussion via blogue et twitter. Je pense que c’est générationnel cette histoire de télé, je m’en suis presque débarassé de ce complexe du “nouveau” média par rapport traditionnel. Mais pas tout à fait. Je suppose que c’est comme la génération de boomers du Québec qui a rejeté le catholicisme mais qui en a gardé des traces et des cicatrices. Rejeter le cathodicisme ça ne se fait pas du jour au lendemain non plus.

Ah oui, pendant qu’on est sur le sujet. Si Michelle Blanc est la papesse du web 2.0, sachez que je ne suis pas de cette église, je suis un protestant. J’oserais pas m’auto-Luthérer, mais je base ma pratique et ma foi sur 97 thèses publiées dans un manifeste.

On reprends la discussion lors du prochain WebCamp (en marge de Webcom).

Ah tiens donc, un vieux weblog!

Je suis tombé sur mon blogue en 2002, encore en ligne sur les serveurs de Userland… amusant. Un extrait, encore à propos:

Identité. Un des sujets chaud de l’année. Parce que reliée au commerce en ligne. Parce qu’au coeur de la problématique du pourriel. Parce que les carnets (weblogs) font maintenant partie intégrante du processus de construction de l’identité réseautée d’un individu. Parce que le concept d’identité individuelle, trop souvent basée sur l’apparence, est secoué par le débat sur les clones. Parce que six degrés de séparation c’est même un peu long entre deux individus sur internet.

Quand même, 2002…